/* Molos */

 

 

Quelque soit les interprétations et les réglementations régionales, le MESTA 210c avec ses

- 48mWpire
et
- 0.8V/m à 1,5m
est largement en dessous de toutes les valeurs prévues par les régions.

La Région Wallonne

Le décret du 03-4-2009 « relatif à la protection contre les éventuels effets nocifs et nuisances provoquées par le rayonnement non ionisant généré par des antennes émettrices stationnaires » précise

- qu’il prend en considération les équipements qui dépassent la valeur P.I.R.E. de 4 W.

- au delà de cette valeur, le champ électromagnétique de l’équipement ne peut dépasser 3 V/m.

Il est d’application pour les antennes stationnaires présentes dans un lieu de séjour.
Un lieu de travail est un lieu de séjour. Comme le véhicule de police est un lieu de travail, l’antenne du radar montée dans le véhicule est stationnaire par rapport à celui-ci.

La Région de Bruxelles-Capitale

L’ordonnance 01-03-2007 relative à la protection de l’environnement contre les éventuels effets nocifs et nuisances provoqués par les radiations non ionisantes

- le champ électromagnétique des équipements en un même endroit fonctionnant dans en 24GHz ne peut dépasser 4,3 V/m.

L’arrêté d’application du 30-10-2009 relatif à certaines antennes émettrices d’ondes électromagnétiques

- la demande de permis d’environnement est obligatoire à partir d’une puissance émise par appareil de 800mWpire.

L’ordonnance ne fait pas de différence entre un équipement mobile ou un équipement fixe.

La Région Flamande

Le décret n’est pas encore publié.

Retour à la page précedente ...

Page modifiée le 5/10/10